Historique

C'est afin de sortir du cadre «veston-cravate» de la Chambre de commerce, que Carl Lefebvre, Vincent Bourassa, Clermont Paquet et Marie-Josée Garneau, fondent, avec une demi-douzaine d'amis, les Jeunes entrepreneurs des Bois-Francs (JEBF), le 5 octobre 1991. Au fil des ans, les jeunes travailleurs autonomes de 18 à 40 ans se sont regroupés pour discuter de leur quotidien et échanger sur différents sujets.

Puis, au tournant des années 2000, l'organisme a accueilli les jeunes professionnels et autres jeunes dirigeants de la région au sein des JE. Après avoir connu un succès grandissant, le membership chute pourtant de façon brutale au début des années 2000. Les JEBF doivent se renouveler.

En 2005, Louise Girard se joint à l'équipe des JEBF et assure la comptabilité depuis ce jour.

Plus tard, en 2008, après un 15e anniversaire inoubliable, les JEBF agrandissent leur réseau d'affaires en devenant les Jeunes entrepreneurs des Bois-Francs et de l'Érable (JEBFE). L'objectif est fort simple, il consiste à agrandir le réseau de contacts avec les entreprises voisines de la MRC de l'Érable, qui vivent les mêmes réalités que celles de la région des Bois-Francs.

Cette même année, l'organisme crée un bureau des gouverneurs afin d’appuyer la permanence et d’assurer la pérennité du regroupement. Sonia Fréchette prend alors la direction de l'organisme et augmente considérablement le nombre de membres. Lorsqu'elle quitte la direction en 2011, les JEBFE comptent 225 membres. Un beau travail accompli.

De mai 2011 à mai 2015, Stéphanie Allard assura la direction pratiquement à temps plein.

En 2015, les JEBFE accueillirent Marie-Soleil Cillis, qui succéda à Mme Allard, à titre de directrice générale.

En 2016, dans le but de se moderniser et de mieux se positionner, les JEBFE deviennent la Jeune chambre de Victoriaville.

En 2017, la Jeune chambre de Victoriaville compte maintenant plus de 450 membres et a le vent dans les voiles.